Cette année là j'avais perdu la respiration. J'étais en quête d'une terre d'exil qui puisse ignorer ma bêtise, mes cicatrices. C'est par les nuages que j'ai traversé l'Atlantique. Pour trouver à une dizaine de milliers de kilomètres mon refuge céleste, l'Uruguay. Après une escale à Buenos Aires pour de brèves retrouvailles en famille maternelle, j'embarquais pour la capitale uruguayenne, Montevideo. Le mal de mer, le fleuve d'argent. Pluviôse comme accueil portuaire. Je pressentais avec liberté, sans offense, ni peur, que le monde tel que je le connaissais, allait changer.

  • Facebook Basic Black
  • Black Instagram Icon
  • YouTube - Black Circle

Darbladejulien@gmail.com

06 38 93 71 48

Nouvelle Aquitaine